fr
en

Marion, assistante de production

Ce mois-ci, Marion nous raconte son quotidien passionnant d’assistante de production. Deux mots d’ordre ? Rigueur et polyvalence !



Peux-tu nous décrire ton travail chez Neodigital ?

Je vais aller travailler sur les projets avec Robin, je vais réaliser les plannings, les prises de contact avec les prestataires ou autres. Mon rôle va vraiment être de créer les documents qui vont permettre d’optimiser l’organisation et qui vont permettre aux chefs de projet de se concentrer sur l’accompagnement des clients et le pilotage de projet.

Je vais également intervenir en interne sur les points d’organisation ou la structuration de base de données avec une partie de l’équipe ou toute l’équipe sous forme de micro formation.


Habillage1-1024x576 Marion, assistante de production

À quoi ressemble une journée type ?

Il y a pas vraiment de journée typique. Je vais intervenir sur les réunions de briefing pour avoir un maximum d’informations et pour pouvoir créer une méthodologie adéquate selon le projet. En réunion de créativité je vais récupérer les informations sur les besoins des clients, leurs idées, leurs cibles, pour prendre du recul sur le projet et pouvoir m’organiser correctement.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton job ?

Ce que j’aime le plus c’est de suivre un projet de son élaboration à son résultat final pour voir tout le travail qui a été réalisé.

Quel est le plus gros défi auquel tu as fait face ?

Le plus gros défi auquel j’ai dû faire face c’est de devoir m’adapter rapidement, car je suis arrivée, et j’ai commencé à travailler sur des projets déjà en cours et j’ai dû gérer la pression pour progresser et avancer au sein de l’agence.

Quelles qualités faut-il avoir pour faire ce métier ?

Ce serait d’être motivée avant tout, l’avantage dans la production c’est qui y a plein de secteurs : musique, cinéma audiovisuel… Même si l’on en préfère un en particulier, il faut ne pas s’arrêter à ça.


Habillage1-1024x576 Marion, assistante de production

As tu un conseil à donner à un jeune qui voudrait aussi faire ce métier ?

Être organisée et d’être toujours à l’affût des informations, mais ça vient au fur et à mesure de l’expérience. Il faut aussi avoir la capacité de s’adapter rapidement pour pouvoir évoluer dans son milieu.

Quel(s) cursus scolaire(s) doit-on choisir pour faire ce métier ?

Je pense qu’il n’y a pas vraiment de cursus scolaire particulier. On peut faire un BTS audiovisuel, une école de cinéma ou d’autres formations. Ce que je conseille surtout c’est de faire le maximum d’expériences, que ce soit du bénévolat, des stages… C’est le plus formateur !

Vous voulez nous rejoindre dans cette aventure ? Retrouvez toutes nos offres dans la rubrique “recrutement