fr
en

L’expérience immersive irrigue tout le secteur culturel

L’immersion est la nouvelle tendance qui dynamise le secteur culturel. Des espaces artistiques et des créateurs en ont fait leur cœur de métier. Désormais, l’expérience immersive traverse toutes les propositions culturelles. 

LES LIEUX DE LA CULTURE SE LANCENT DANS L’IMMERSION

Tous les types de lieux de culture et de divertissement s’en sont emparés pour renouveler leur offre aux publics. C’est le cas notamment : 

  • des musées tels que l’Orangerie, le Palais de Tokyo, la Cité de l’architecture  
  • des parcs d’attractions comme le Jardin d’Acclimatation (avec l’expérience Wild Immersion) et les parcs d’aventure Koezio (avec l’expérience Icecube Protocol) 
  • des cinémas, à l’instar Forum des images 
  • des lieux de spectacles vivants tels que le théâtre de l’Odéon 

D’autre part, des structures spécialement dédiées à l’art immersif et aux expériences immersives sont créées. Les amateurs de réalité virtuelle peuvent désormais vivre de folles aventures immersives à l’Illucity, parc d’attractions en VR ou encore à Geekopolis, nouveau lieu consacré à l’imaginaire et au divertissement numérique.

DES CRÉATEURS SE CONSACRENT A L’IMMERSIF

En parallèle, une nouvelle génération de créateurs d’expériences immersives a émergé. Parmi ceux qui sont déjà connus en France, on peut citer :

  • Mathias Chelebourg, réalisateur spécialisé dans la réalité virtuelle. À l’affût de l’innovation depuis le début des années 2010, il a conçu l’expérience Alice, the virtual reality play
  • Pierre Zandrowicz, réalisateur et producteur pionnier dans la création audiovisuelle immersive. Il a considérablement contribué à la visibilité de la réalité virtuelle française à l’international

Des grands noms de la création et des arts contemporains, issus de secteurs culturels divers, produisent également des contenus et des spectacles immersifs

C’est le cas par exemple de Blanca Li, une danseuse et chorégraphe espagnole. Curieuse et touche-à-tout, elle a imaginé un spectacle chorégraphique immersif qui utilise la réalité virtuelle.

L’INTÉRÊT DES GRANDS GROUPES POUR LES EXPÉRIENCES IMMERSIVES

Les grands acteurs économiques commencent aussi à s’intéresser aux expériences immersives.

Dans le secteur du jeu vidéo, Ubisoft, Sony et Epic sont les premiers à s’y aventurer. Les acteurs du cinéma tels que MGM, Warner Bros et Pathé vont aussi de plus en plus recourir au techniques d’immersion dans leurs salles. Et même les foncières de centres commerciaux, comme Unibail Rodamco Westfield, y voient l’opportunité de réinventer leur business model. 

Prenez contact et venez en parler autour d’un café !