fr
en

Le concept de transmédia décrypté en 4 points

Nous aimons tous les histoires, depuis notre plus tendre enfance. Nous aimons les livres de fiction, les séries TV, les films etc. Mais ce que nous aimons encore plus, c’est lorsque notre série préférée s’enrichit avec d’autres productions parallèles qui lui sont rattachées. C’est ce qu’on appelle le transmédia, que nous expliquons ici en 4 points.

1. Le transmédia, ou transmédia storytelling

Le transmédia, aussi appelé transmédia storytelling, désigne la pratique qui consiste à créer un contenu narratif sur différents médias, tout en variant le contenu en fonction de chaque support. 

Il va plus loin que le cross-média, qui consiste à développer la même histoire sur plusieurs médias. En effet, le transmédia propose un récit complémentaire d’une histoire sur chaque média, de manière participative et immersive. 

La franchise Marvel est un exemple parfait en termes de transmédia. De nombreux héros possédant chacun leur propre histoire se croisent au sein d’un univers commun. Et toutes ces histoires se déclinent sur des supports très variés : films, comics, séries TV, jeux vidéo…

Transmedia01-1024x575 Le concept de transmédia décrypté en 4 points
Affiche du film Avengers, Endgame, ©Marvel

2. Le cinéma et les séries TV, adeptes du transmédia

Les industries du cinéma et de la télévision sont les premières à s’être emparées de stratégies de production transmédias. Sur un marché très concurrentiel, c’est un excellent moyen pour elles d’immerger les fans dans un univers et de les fidéliser à leur création d’origine. 

Pour promouvoir sa série Game of Thrones, la chaîne américaine HBO a construit tout un univers narratif décliné sur plusieurs médias. Elle a imaginé une expérience interactive qui sollicitait les 5 sens, et faisait intervenir les fans aussi bien sur Internet que dans des lieux réels.

Transmedia01-1024x575 Le concept de transmédia décrypté en 4 points
Illustration de la première saison de Game of Thrones ©HBO

3. Les jeux en réalité alternée

Certains dispositifs transmédias comme les jeux en réalité alternée (ARG = alternate reality game) sont très prisés pour renforcer l’engagement du public via des mécaniques de gamification. Dans ces jeux, les fans sont amenés à collaborer entre eux pour résoudre des énigmes liées à l’univers de la fiction, d’une manière à la fois réflexive et ludique. 

Les jeux en réalité alternée suscitent la curiosité et regroupent la communauté des fans autour d’un même univers.

4. L’intérêt du transmédia

Les industries culturelles ont bien saisi les avantages qu’elles pouvaient tirer du transmédia storytelling, qui leur permet de : 

  • promouvoir le contenu principal d’une production audiovisuelle 
  • diversifier les audiences 
  • entretenir l’intérêt d’une communauté 
  • fidéliser les fans