fr
en

Le boom des expositions immersives

Les expositions immersives rencontrent un succès fou depuis quelques années. De Monet à Picasso en passant par Klimt, les grands maîtres s’exposent sous les filtres numériques en version XXL. L’art immersif est désormais partout, ce qui n’est pas pour déplaire au public avide de nouveauté et de magie.

Un choix vaste d’expositions immersives

L’exposition Gustav Klimt de l’Atelier des Lumières à Paris, premier centre d’art numérique de Paris, a attiré 1,2 millions de visiteurs en quelques mois en 2018. Le centre a également a accueilli en octobre 2019 la première édition de l’Immersive Art Festival

Expo01-1024x576 Le boom des expositions immersives

Au-delà de la capitale, c’est le pays entier qui est à présent gagné par la fièvre de l’art immersif. L’exposition internationale Imagine Picasso a été proposée en ce début d’année à la Sucrière de Lyon. Les visiteurs pouvaient alors se promener au milieu d’images géantes projetant plus de 200 tableaux de Picasso. 

Des expositions immersives sont également attendues en 2020. De Salvador Dali aux Carrières de Lumières à Baux-de-Provence à Gustav Klimt aux Bassins des Lumières à Bordeaux, les visiteurs seront servis.

Art et technologie

Si l’immersion s’appuie sur diverses nouvelles technologies, la plupart des expositions immersives utilisent le mapping vidéo. Aux Carrières de Lumières à Baux-de-Provence, 100 vidéoprojecteurs assurent la projection d’images numérisées en haute définition sur des murs géants, au rythme d’une bande musicale. 

Expo01-1024x576 Le boom des expositions immersives
Exposition Imagine Picasso réalisée par Annabelle Mauger et Julien Baron

De son côté, la réalité virtuelle est la technologie montante dans l’art immersif. Il est désormais courant de tomber sur un casque VR au détour d’un musée. Grâce à un écran 3D et des capteurs de mouvements, on est tout de suite transporté dans un autre univers. 

Depuis 2016, le VR Arles Festival met à l’honneur la création artistique autour de la réalité virtuelle chaque été. Et en avril 2019, le Palais de Tokyo à Paris a ouvert le “Palais Virtuel”, un nouvel espace entièrement dédié aux oeuvres d’art en réalité virtuelle.  

Les institutions culturelles font souvent appel à des entreprises privées telles que Neo Digital pour la réalisation d’une exposition immersive.

Pourquoi pas vous ?