fr
en

Laniméa, première école de création graphique en Normandie

La première école de création graphique en Normandie, Laniméa, a accueilli sa première promotion en septembre 2019. Zoom sur cette école privée unique située à une heure de Bernay et à 30 minutes de Rouen.

Enfin une école d’arts graphiques animés

En ouvrant l’école Laniméa, la directrice Hélène Moinerie a voulu répondre à un vrai besoin régional. En effet, cette dessinatrice, réalisatrice et professeur de communication graphique à l’IUT d’Elbeuf, constatait un vrai manque en termes de formation. 

Les étudiants normands souhaitant faire carrière dans l’animation graphique devaient toujours partir étudier à Paris ou en Nouvelle-Aquitaine. Il existe bien une Ecole Supérieure d’Art et de Design et un BTS Design graphique à Rouen. Mais il n’y avait aucune école dans le domaine de l’image animée en Normandie.

Des étudiants formés en 3 ans

C’est désormais chose faite ! En 3 ans après le bac, Laniméa propose de former à l’art de concevoir de l’image animée, pour 5500€ l’année. Si la 1e année est assez généraliste, des stages auront lieu en 2e et 3e année. 

Les étudiants reçoivent des cours de dessin, d’animation, de design graphique, d’infographie, d’histoire de l’art ou encore de cinéma. Ces cours sont donnés par une douzaine de professeurs issus du monde de l’art graphique : animateurs 3D, coloristes, sculpteurs, plasticiens, décorateurs etc. 

Les 16 élèves de la première promotion ont effectué leur rentrée dans les murs du Greta d’Elbeuf. À la rentrée 2020, ils intégreront la friche industrielle des Tissages de Gravigny, actuellement en travaux.

Lanimea01-1024x648 Laniméa, première école de création graphique en Normandie

Les arts graphiques animés recrutent

La création d’image animée est une compétence très recherchée dans les industries du jeu vidéo, du cinéma, de la publicité et de la communication. Aussi, Hélène Moinerie, qui a été élève à l’école de l’image Gobelins, ne se fait aucun souci pour le devenir professionnel de ses étudiants. 

La filière de l’animation graphique, dans laquelle la France excelle, propose chaque année des milliers de postes à pourvoir. Au terme de leurs études, les élèves de Laniméa deviendront story-boarder, motion designer ou encore dessinateur d’animation. 

Les entreprises, les studios, les boîtes de production et les agences comme Neo Digital se réjouissent de l’ouverture de cette école. En effet, elle devrait contribuer à dynamiser le secteur des arts graphiques animés en Normandie.